mardi 8 novembre 2016

LE PIÈGE À LOUP
de Sophie Perez et Xavier Boussiron

avec Stéphane Roger   
les 29 et 30 novembre 2016 à 20h30                  
à La Ménagerie de verre / festival Les Inacoutumés       


Le dompteur va tenter de dresser ses animaux, mais étant donné que ces derniers sont morts, il n’y arrive pas.
Alors, il se pose et fait le bilan sur le «n’importe quoi» et l’idée de «rentrer dedans». C’est sa façon de prendre soin du public.
Finalement, il s’éloigne, pour montrer qu’on peut sans doute aller plus loin. Il est comme un coucher de soleil à grosses tétines un peu braillard, et chante : «Vous disiez penser ne plus vouloir que quelqu’un souffre, Vous le pensiez vraiment ? / Vous disiez pensez ne plus vouloir que quelqu’un souffre, Vous le pensiez, dis donc ?» 

Le Piège à Loup est une pièce courte de théâtre-garage en trois actes s’articulant autour de la triangulaire suivante :  La crise d’autorité , le For intérieur et l’Expression personnelle.
Stéphane Roger, seul sur le béton de la Ménagerie de verre au milieu de ses bêtes nourries à la viande, lance un défi à tous les détenteurs d’un «master en performance» (invention récente qui s’obtient, sans trop d’effort, dans n’importe quelle école d’art de Berlin).
Il est question des usages de l’ennui, du charme des limites, des limites de la mauvaise foi, des incohérences de la fainéantise et des rancunes de la représentation.