lundi 10 septembre 2012

LA TROUILLE DE LA TROUILLE (2012)




































Le train fantôme, cʼest la carriole des ténèbres qui transporte toute la famille 
Le train fantôme, cʼest lʼespoir dʼavoir vraiment la trouille 
Le train fantôme, cʼest du folklore gothique 
Le train fantôme, cʼest avoir lʼair un peu stupide dans le wagonnet en attendant le départ 
Le train fantôme, cʼest la joie quʼil nʼy ait aucune chance de sʼen sortir
Le train fantôme, cʼest le décor qui lance un défi à la raison 
Le train fantôme, cʼest le mauvais oeil qui joue au chef de gare 
Le train fantôme, cʼest le carton-pâte, psycho-drame, le parodique et le tragique qui flirtent 
Le train fantôme, cʼest un crâne en or qui hypnotise un petit chien 
Le train fantôme, cʼest lʼimaginaire bouilli en un instant 
Le train fantôme, cʼest lʼanti-thèse de la contemplation 
Le train fantôme, cʼest le tour-operator comme exutoire en une minute chrono 
Le train fantôme, cʼest les pénitents qui défilent pendant la semaine sainte 
Le train fantôme, cʼest lʼenfant et le vieillard soudain rapprochés par le suspens 
Le train fantôme, cʼest David Lynch envouté par lʼâme du Professeur Choron 
Le train fantôme, cʼest de conjurer le sort en ramenant la peur à lʼétat dʼidiotie 
Le train fantôme, cʼest lʼinconnu qui rappelle quelque chose 
Le train fantôme, cʼest avoir peur de la peur 
Le train fantôme, cʼest le culte de lʼinstant Le train fantôme, cʼest le miracle qui surgit de lʼArt populaire


Dans le cadre de  Fantastic 2012 du 06 octobre 2012 au 13 janvier 2013