lundi 29 octobre 2018

Nouvelle création

LES CHAUVES-SOURIS DU VOLCAN 

de Sophie Perez en collaboration avec Xavier Boussiron 


LE MANÈGE REIMS 10 NOVEMBRE 2018

Ici, trois filles vivent dans une caverne molle, perdue comme une île trop au large, qu'elles ont façonnée à la force de leur larmes. Si elles tentent de dire quelque chose, c’est en pleurant, et on ne comprend strictement rien. Alors, elles dansent ; en pleurant. Et là, tout devient limpide.Parfois, les parois se mettent à résonner de chansons d’amour. Mais on n’a pas toujours la tête de sa chanson d’amour préférée.Dans les parages, zone un braconnier. Il est le type où le chasseur et son chien sont réunis dans une seule personne. Il passe son temps à manger et à capturer.Et puis, il y a Mister Entertainment. Arrivé de nulle part en se déplaçant toujours avec son orchestre, il en sait apparemment plus long que tous les autres, en ce qui concerne la douleur et l’art de vivre heureux. D’ailleurs, son mot d’ordre, il l’a emprunté à Montaigne : Quand je danse, je danse. Mais à que peut-il bien consoler au juste ?Car l'économie maudite du chagrin d'amour déforme tout sur son passage. D'où une certaine impossibilité à garder le contrôle, l’incapacité à conserver la maitrise totale sur la vie, sur les sentiments, sur l’art et sur les autres.Dans les moments de troubles, Churchill disait être poursuivi par le "black dog", mais ne pourrait-on pas dire aussi avoir "les chauves-souris du volcan" ?

avec Sophie Lenoir, Stéphane Roger, Marlène Saldana, Marco Berrettini, Erge Yu et les musiciens Xavier Boussiron, Julien Tibéri




jeudi 30 août 2018

Nouvelle création
PURGE, BABY, PURGE de Sophie Perez et Xavier Boussiron 


LES SUBSISTANCES LYON 18,19,20 octobre 2018
THÉÂTRE DES AMANDIERS NANTERRE du 13 au 20 avril 2019
THÉÂTRE SAINT-GERVAIS GENÈVE 23,24,25 mai 2019

Bonsoir. On est la compagnie du Zerep. On va vous jouer "On purge bébé" de Georges Feydeau.

La compagnie du Zerep n’en est pas à son coup d’ essai en matière de « théâtre de répertoire ».
Déjà, Alfred de Musset (« Laisse les gondoles à Venise » en 2005) et Witold Gombrowicz (« Gombrowiczshow » en 2008) sont passés sous les fourches caudines de la ré-interprétation zerepienne. Là, où Musset avait été méticuleusement désossé pour ne conserver que les meilleurs morceaux du vrai Lorenzaccio, Gombrowicz était envisagé comme le personnage central d’une fresque proche de l’exégèse de son oeuvre et de sa forme à partir de « Les Envoutés » et « Opérette ».


Feydeau, avec la maitrise et la netteté comique qui sont sa gri e caractéristique, est l’inventeur d’un ri imparable ; ce ri , c’est un « théâtre de la pulsion » mariant frénésie, crise brutale et de névroses clownesques.
Il poussera le vaudeville dans ses ultimes retranchements jusqu’à son anéantissement.

Par la suite, il ne restera que le Boulevard qui, comme le souligne Violaine Heyraud, en est la version édulcorée « plus propice à l’analyse des sentiments et à l’élaboration ralentie d’une morale souriante ».

« On purge Bébé » est probablement la pièce la plus insolite que Feydeau ait jamais écrite. Derrière l’alibi scatologique bon-enfant et la radinerie psychologique qui gangrène l’esprit de famille, on sent que plane une noirceur di use.
Au fond, ce n’est peut-être pas si drôle.


Donc :
— L’ écroulement d’ un genre sur lui-même.
— Le théâtre de la pulsion, cette forme où le langage est dé é dans ses capacités et ses tentatives d’ explication.
— Le retour de la psychologie des personnages.
— L’habitude de croire une chose drôle, alors qu’ elle ne l’est pas. 

avec Sophie Lenoir, Gilles Gaston-Dreyfus, Stéphane Roger, Marlène Saldana, Tom Pezier



samedi 5 mai 2018

BOBOOURG-LA-REINE
de Sophie Perez et Xavier Boussiron 

à Kanal - Centre Pompidou Bruxelles / exposition jusqu'en mai 2019

Proposition de La Compagnie du Zerep pour l'inauguration de Kanal/Centre Pompidou à Bruxelles. Un programme de performances, de La Compagnie du Zerep et d’artistes invités, conçu par Sophie Perez et Xavier Boussiron.
Les performances sont présentées en deux endroits dans le cadre de l’exposition :

Le théâtrino-sculpture «Boboourg-la-reine», et l’installation-décor «La pierre à Magritte».




















lundi 20 février 2017

spectacle jeune public / tout public :

BABARMAN, MON CIRQUE POUR UN ROYAUME

de Sophie Perez et Xavier Boussiron


CHATEAUVALLON SCÈNE NATIONALE LE 13 NOVEMBRE 2018

Grain-de-Café est le meilleur copain de Babarman. Mais il est à la recherche de son ami.

Babarman, c’est le roi. Mais le roi, il en a eu marre : marre des obligations, marre du protocole. Il a soudainement eu besoin de changer d’air. Sans crier gare, il a laissé tomber ses responsabilités et le royaume qui va avec. Il s’est enfui.
Au début, on découvre que Babarman s’est trouvé un job comme animal savant dans un cirque. Il est plutôt motivé, mais son dompteur doutant de ses capacités à obéir l’envoie chez un véto-psychiatre, pire que Bruno Bettelheim, qui à son tour le trouve carrément instable. Du coup, Babarman se retrouve dans le Château des caprices où trois terribles bonnes soeurs (qui voient de la rébellion partout, même chez le Petit poucet…) le mettent au pied du mur : s’il se complaît à réagir comme un enfant, alors il restera un enfant à jamais. Le sortilège est cruel : Babarman est redevenu un gosse, tout petit et bien triste.
Jusqu’à ce que Grain-de-Café le retrouve enfin. Et à ce moment-là, le petit Babarman fait montre d’un caractère insupportable,  impertinent et vantard.
Alors : le petit Babarman va-t-il retrouver sa taille normale et sa personnalité grâce aux pouvoirs de Grosse Pétale, la fleur magique ? Et si jamais c’est le cas, Grain-de-Café saura-t-il convaincre son vieux pote de reprendre ses fonctions de roi dans un royaume où tout a sombré dans le chaos et découragement ? Et puis au fond, a-t-on vraiment besoin d’un roi ?

Ça, c’est ce que découvriront les enfants. Dans le chapiteau, monté sur la scène, là où se déroulent les tonitruantes péripéties de Babarman.

Car les parents, et les gens qui n’ont pas d’enfants (qui sont d’ailleurs aussi les bienvenus), sont témoins des coulisses du merveilleux. Aux abords du chapiteau, c’est la ménagerie humaine qui évolue au sein d’une sorte une grande loge, un univers aux contours approximatifs où il est question de trouver un peu de concentration car toujours il faut retourner dans le chapiteau, devant les gosses, sans jamais que le comble de l’enchantement ne faiblisse.
Il faut les prendre au sérieux les gosses. Il n’y a rien de pire que de jouer devant des enfants.

avec Gilles Gaston-Dreyfus, Danièle Hugues, Françoise Klein, Sophie Lenoir, Stéphane Roger, Marlène Saldana









copyright Marc Domage


dimanche 19 février 2017



BIOPIGS 

de Sophie Perez et Xavier Boussiron


avec Sophie Lenoir, Stéphane Roger,
Marlène Saldana, Erge Yu
du 11 au 23 avril 2017
au Théâtre du Rond Point (salle Renaud Barrault), Paris